Merci Joseph !

 

Courriel du 21/06/2016

 

Joseph nous a quittés.

Les obsèques auront lieu ce vendredi à 14h30 à Mantaille.
Départ sur le parking devant la salle Marcel Magnan.

 

Je demande à un maximum de licenciés ou ex-licenciés de l'accompagner. Pour cela, tous les joueurs désirant revêtir un tee-shirt rouge "Mantaille Sportif" devront se rendre à la salle à 14h00. 
À l'entrée du cimetière, une vingtaine de joueurs feront une haie d'honneur avec un ballon en main.

 

Claude SARRAZIN,
Président

 

 


 

 

Arrêtez les ballons. Stoppez le jeu. Retournez-vous. Voyez-vous cette chaise vide dans les tribunes ? Entendez-vous résonner ce silence dans la salle Marcel Magnan ? Remarquez-vous ce désert dans les rues de Mantaille, et ces volets fermés ?

 

Nous sommes le 20 juin 2016. Et la nouvelle se répand. Une terrible nouvelle.

À Mantaille, les douches froides, on connait. Mais dans les vestiaires !

Celle que nous venons de prendre glace les esprits.



Joseph,

 

Depuis ton arrivée à Mantaille – dès 1950, à la demande de tes amis fondateurs du club, tu as apporté ton énergie pour le basket. D'une part en tant que trésorier, puis vice-président et ensuite en tant que président. Mais plus que tout tu as apporté ta joie, tes encouragements, ton savoir-vivre !

Incontestablement tu étais l'Âme du club, le symbole de l'Esprit Familial. Tu étais le chef de la grande Famille qu'est le Mantaille Sportif. C'est pourquoi tu avais reçu le titre de Président d'Honneur quand tu as laissé la présidence. Au fond, nous te considérons tous comme notre père ou grand-père bienveillant.

Ta présence aux matchs et aux entrainements aura marqué nos mémoires. Tu avais toujours des paroles d'encouragement, une bonne attention autant envers les petits qu'envers les grands. Toujours disponible, nous avons tous au moins une fois toqué à ta porte pour te demander les clés de la salle.

Nous entendrons toujours tes phrases fétiches : « Et surtout, faites-vous pas mal ! » ; « C'est pas gagné... » ; « Ça va mon P'tit ? »...

Les plus grands se souviendront également des nombreux moments passés dans ton café : réunions, après-matchs et après-entrainements.

Simple, serviable, passionné, dévoué... la liste est longue. Tu resteras un Grand Homme pour Mantaille et le monde du Basket.

En effet, le personnage « Joseph » dépasse les limites du hameau. Nombreux sont ceux qui nous demandaient de tes nouvelles lorsque nous jouions à l'extérieur.

 

Maintenant, c'est terminé. Tu n'useras plus tes pantoufles dans les rues de Mantaille.

Tu as rejoint un autre Grand Homme parti l'été dernier, ton ami et cofondateur du club, Georges Genthon.

Tu me confiais il y a tout juste un an que « Mantaille Sportif représente une grosse animation à Mantaille. Il n'y aurait pas ça, on n'aurait plus rien à Mantaille. Ça serait un village mort ». Tu étais le premier des Mantaillards à te battre pour faire vivre le Hameau. Désormais, tous, nous devrons le faire vivre, sans toi : être fiers de porter un maillot rouge, encourager et supporter nos équipes... perpétuer l'Esprit Familial !

 

J'ai rédigé ces quelques lignes pour tenter de rassembler les émotions que chacun a pu exprimer. 

Nous pourrions écrire des livres entiers, et il est très difficile de trouver les mots justes. Donc je terminerai simplement ainsi :

Merci Joseph !

 

 Photo du 05/09/2015 pour les 70 ans du club

 

Plus d'articles...