MS-SVBD : un derby Nord-Drômois pas simple (PNM des Alpes)

Vendredi soir, Saint Vallier BD 2 s’est rendu à Marcel Magnan, salle des Mantaillards, pour ce qui ne devait être qu’une simple formalité. Et pour cause, le SVBD est l’actuel 2ème de prénationale masculine des Alpes, en ayant perdu cette saison uniquement à Portes de l’Isère, contre Vernosc et à Grenoble, face au 9ème qu’est Mantaille Sportif.

Sauf que pour un derby, le classement ne suffit pas. Le mental est bien plus important.

Magnan voit ses tribunes se remplir petit à petit jusqu’au lancement de l’entre-deux par les arbitres. Le jeu est lancé. Et ce n’est simple ni pour les locaux, ni pour les visiteurs. La défense jaune est vive, avec beaucoup de petits accrochages de mains, d’épaules et de corps, les pénalisant quand les coups de sifflets ont été donnés. En face, les jeunes Rouges – dont la moyenne d’âge n’est que de 24 ans et demi – montrent qu’ils ont de l’envie et surtout rien à perdre : le score est alors très serré tout le premier quart.

Au cours de la seconde période, Mantaille rattrape ses quelques points de retard en récupérant les rebonds des tirs ratés du SVBD. Mais les Jaunes se reprennent, avec un jeu rapide très efficace : passes, percutions, passes… s’offrant ainsi des tirs ouverts. S’est alors que les locaux courent après le score, s’arrêtant à 41-47 à la mi-temps.

Et après le passage aux vestiaires ?

Alors que les Jaunes n’hésitent pas à protéger leur balle les bras en avant, Mantaille tient un jeu précipité. Déjà trois minutes dans ce troisième quart, et aucun point marqué pour les Rouges ! Temps-mort de Darius SAME : « on est en train de prendre l’eau »… Effectivement, le SVBD prend le large, atteignant 18 points d’avance (45-63) après 7 minutes de jeu dans ce quart temps.

Mantaille revient un peu dans le match lors de la dernière période. Hélas, ce n’est pas suffisant : encore 9 points de retard au retentissement du buzzer final.

Une déception…

La défaite reste amère car les P’tits Rouges n’ont pas démérité et ont défendu les couleurs du Mantaille Sportif jusqu’au bout. Pour réussir et emporter des victoires, leur manquerait-il de la hargne, des geignements et de l’arrogance ? Ils ont toujours été trop gentils, ont trop souvent subi.

Bravo au SVBD qui affirme encore sa deuxième place, derrière Portes de l’Isère et devant Vernosc.

 

Lien vers l'album photo

Plus d'articles...